mardi, 08 octobre 2013 22:11

Mamadou Dia Cissokho, ancien conducteur de travaux à la Cse alerte : « Il y a de fortes chances que le conduit de Keur Momar Sarr explose à nouveau »

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L’ancien conducteur des travaux à la Compagnie sahélienne d’entreprise (Cse) se prononce sur les failles des tuyaux de Keur Momar Sarr. Mamadou Dia Cissokho prédit une nouvelle pénurie si les autorités ne règlent pas définitivement le problème des deux tuyaux qui n’ont pas le même diamètre.
 
Une nouvelle pénurie d’eau se profile à l’horizon d’après Mamadou Dia Cissokho, ancien conducteur de travaux à la Cse. D’après ses déclarations, le problème de la pièce défectueuse viendrait des deux conduits car les deux tuyaux en forme de culotte n’ont pas le même diamètre. L’un est de 800 mètres tandis que l’autre est de 1200 mètres. On peut donc s’attendre à tout moment à une cassure due à la pression qui n’est pas de même niveau. Selon toujours l’ancien conducteur des travaux de la Compagnie sahélienne d’entreprise, c’est cette situation qui explique que dans certains quartiers de Dakar, la pénurie est toujours d’actualité et que pour d’autres c’est seulement la nuit qu’ils ont le liquide précieux. Il apporte toutefois des résolutions en relevant qu’il faut qu’un socle en béton soit mis au niveau de Keur Momar Sarr pour faire office de chambre pour les tuyaux avec la même architecture.
 
Lu 917 fois Dernière modification le mercredi, 09 octobre 2013 09:18

Ajouter vos commentaires

0
Restriction de format Extensons de fichiers acceptées : bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
  • Aucun commentaire trouvé